Union Départementale des Syndicats CGT du Val-de-Marne
Vous êtes ici : Accueil » vie de l’ud » les documents de la Commission Exécutive du 12 octobre 2017

les documents de la Commission Exécutive du 12 octobre 2017

D 23 octobre 2017     H 11:31     A Union Départementale CGT 94     C 0 messages


Introduction de Franck Bothier
Chers-es camarades
Macron président des riches et je rajouterai président des patrons est de plus en plus méprisant et insolant vis-à-vis des travailleurs et des couches populaires !
Au moment où son gouvernement a été obligé de capituler en rase campagne face aux routiers, d’être obligé de ratifier un protocole de fin de conflit où les accords d’entreprise ne pourront pas définir la rémunération du travail de nuit, de dimanche et des jours fériés ni les éléments de rémunérations liés aux amplitudes et coupures et variations du temps de travail, avec un 13ème mois intégré maintenant à la convention collective et la garantie des frais professionnels au niveau de la branche… bref revenir sur l’essence même des ordonnances…
Agacer par la mobilisation des ouvriers de GM&S toujours en lutte contre les licenciements de 150 d’entre eux, il les insulte. A ces yeux nous ne sommes que des fainéants, des nantis, des privilégier, des "fouteurs de bordel"…
Avec ces ordonnances, il faut le redire et le répéter, et même si certains ont pu croire un tant soit peu avoir eu une influence pour "préserver la branche", la loi n’écrira plus le droit du travail ! Ce sont les accords de branches, et d’entreprises, qui vont au fil du temps faire disparaitre les "filets de protection" existant encore pour les salariés et diront le droit de chacun à son niveau, dans chaque secteur mais toujours dans le sens du "moins disant". L’analyse du contenu de ces ordonnances démontre jour après jour l’ampleur des attaques portées contre les travailleurs.
C’est une vieille idée, "que cette vision de transformation du travail", celle d’un contrat direct qui pourrait s’établir entre un employeur et un salarié dans un rapport de classe totalement nié, qui comme l’a dit PENICAUD lors d’une interview "est une notion totalement dépassée".
Accepter cette inversion de la hiérarchie des normes, c’est accepter la prédominance totale du champ corporatiste qui, de fait, prendra le pas sur le législatif.

PDF - 41 ko
Introduction de la Commission Exécutive du 12 octobre 2017
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message