Union Départementale des Syndicats CGT du Val-de-Marne
Vous êtes ici : Accueil » Collectifs CGT 94 » droits » Salariés des Très Petites Entreprises » Salariés des Très Petites Entreprises : nous avons des revendications

Salariés des Très Petites Entreprises : nous avons des revendications

Bulletin n°2 de la CGT

D 21 mai 2015     H 14:08     A Union Départementale CGT 94     C 0 messages


Lors d’un dernier sondage effectué auprès des salariés des TPE, nous étions :
- 93%à demander, au travers d’un réel déroulement de carrière, une reconnaissance des acquis et des compétences.
- 77% à indiquer important de bénéficier de droits identiques à ceux des grandes entreprises.
- 69% à estimer ne pas être payés autant que nous le devrions.

Nous sommes plus de 8 000 000 à travailler dans des entreprises de moins de 50 salariés,
dont 4 600 000 dans les entreprises de moins de 10 salariés sans représentation syndicale, ni délégués du personnel, sans accès à un certain nombre de droits
élémentaires comme celui du droit à la parole.
➜ La CGT, demande une universalité des droits à être représentés pour tous les salariés.
➜ Les mêmes droits pour tous les salariés quelle que soit la taille de l’entreprise.

Parce que l’entreprise véritable c’est nous, le travail c’est nous, la richesse c’est nous !

Les salariés des petites entreprises doivent avoir le droit d’être défendus, doivent avoir accès au dialogue social avec leur employeur, doivent bénéficier d’un droit à la négociation professionnelle et territoriale et défendre leurs droits collectifs :
➜ Le droit à des activités sociales, culturelles et sportives pour tous.
➜ Le droit à la santé, à la sécurité dans les conditions de travail.
➜ Le droit à de vrais emplois, non précaires, à la formation professionnelle et à la gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC).
➜ Un soutien en cas de situation économique difficile dans l’entreprise ou par secteur afin de ne pas laisser seuls les salariés face aux tribunaux de commerce lors de procédures telles que les redressements ou les projets de liquidation.
➜ Le droit aux transports, aux gardes d’enfants afin de respecter l’équilibre travail/qualité de vie au travail.
➜ …

la suite dans le bulletin n°2

PDF - 553 ko
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message