Union Départementale des Syndicats CGT du Val-de-Marne
Vous êtes ici : Accueil » actions et luttes » SITA VITRY une victoire sociale et syndicale qui en appelle d’autres (...)

SITA VITRY une victoire sociale et syndicale qui en appelle d’autres !

D 6 février 2015     H 16:56     A Union Départementale CGT 94     C 0 messages


Après 43 jours de grève, les salariés de la SITA de Vitry sur Seine ont contraint la direction de la SITA, qui jouait depuis des semaines la carte du pourrissement, à ouvrir de véritables négociations. A l’arrivée, de vraies avancées, de vraies améliorations pour les conditions sociales de travail à mettre seulement au crédit de la lutte et de la détermination des salariés. En effet, parmi les avancées arrachées, il faut par exemple souligner que 45% des tournées se feront désormais avec deux ripeurs derrière la benne. Qu’une expertise dans le cadre du CHSCT sur l’état du matériel engagera la direction et que si cette expertise l’estime nécessaire la direction devra entreprendre des rénovations au-delà des 31 000 euros de dépenses qu’elle a déjà promis.
Dans le climat d’austérité et de régression sociale qu’imposent le patronat et le gouvernement sur le diktat de Bruxelles, nous avons plus que jamais besoin de ces mobilisations offensives, de ces résistances pour gagner de nouveaux droits, pour conquérir de nouvelles avancées pour les travailleurs.
Les grévistes de la SITA et l’Union départementale CGT du Val-de-Marne qui les a accompagné sans relâche sur le piquet de grève, dans les manifestations et les négociations, remercient les soutiens politiques, en particulier la fédération PCF 94 ou les élus du Front de Gauche au Conseil Municipal de Paris. De même, la solidarité financière (plus de 11 000 euros collectés pour la caisse de grève) et militante des syndicats CGT du Val-de-Marne, de l’UD CGT de Paris et de l’UL du 4 ème ont été précieux pour tenir et gagner ces premières avancées.Signalons que cette victoire de la grève est d’autant plus savoureuse que la direction a tout fait pour la discréditer en cherchant à la caricaturer en une grève communautariste et familiale en solidarité avec un délégué du personnel.
Les grévistes avaient pourtant clairement expliqué, et notamment en négociation, que la mobilisation portait avant tout sur les conditions de travail, que la situation du délégué était entre les mains de l’Inspection du Travail et qu’ils faisaient confiance à celle-ci. Ils ont d’ailleurs eu raison étant donné que l’Inspection du Travail vient de donner raison au délégué du personnel mis en cause qui a pu réintégrer l’entreprise !
Une nouvelle fois, démonstration est apportée que la seule arme des salariés c’est la solidarité et l’action ! Ils ont emporté une première victoire qui doit donner confiance à d’autres pour s’engager dans la lutte pour d’autres solutions économiques et sociales ! Ce sont ces alternatives à l’austérité et à la casse du droit du travail qui seront au centre d’une prochaine grande journée nationale d’action interprofessionnelle qu’a proposé d’organiser la Cgt que nous souhaitons la plus unitaire possible.

Créteil le 6 février 2015

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message